• Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • « Saâdane Afif : Fontaines, publications, disques & multiples »

    • Colloque
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/visuel-afif-copie.jpg
    • 29.09.17 → 23.11.17
      Colloque
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • À l’occasion des 100 ans de Fountain, œuvre emblématique de Marcel Duchamp, le CLA est très heureux d’inviter Saâdane Afif autour de son vaste projet de collecte, initié en 2008, consistant à prélever les reproductions imprimées de l’urinoir traquées dans diverses publications (catalogues, revues, monographies, etc.). La collection engagée, comptant à ce jour plus de 900 pages arrachées de leur ouvrage d’origine puis encadrées sous verre, vise l’objectif de 1001 entrées, à travers chacune desquelles se posent les questions de reproduction, d’authenticité et de diffusion. Face à certaines pièces fondatrices de l’archive — pages arrachées et/ou livres retranchés —, Saâdane Afif viendra confronter d’autres projets — publications, disques ou multiples —  faisant écho à la Fontaine et provenant de sa propre collection.

      + Dans ce cadre : Journée d’études le vendredi 29 septembre 2017
      « De Fountain au fontaines, 1971-2017, un siècle d’appropriation »
      Amphi Castel de la MSHB (Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne, 2 av. Gaston Berger)
      Journée d’études organisée par Bertrand Clavez et l‘Équipe d’accueil « Pratiques et théories de l’art contemporain » EA 7472.

      En cette année de centenaire du coup d’éclat de Duchamp, l’exposition de Saâdane Afif au Cabinet du livre d’artiste est l’occasion de revenir sur les stratégies d’appropriation qui ont émaillé le dernier siècle de l’art. Il apparaît incontestable que Fountain a redéfini les rapports du regardeur à l’œuvre, en étant le produit d’un geste appropriationniste, celui que réalise l’artiste en déplaçant un objet du quotidien de sa sphère d’origine vers les modalités de l’objet d’art : cette stratégie caractéristique des Ready-Made devient l’acte fondateur de l’autonomie du statut de l’artiste contemporain et de son rôle social.

      Mais les appropriations vont au-delà de l’épisode héroïque de 1917 : d’abord par les différentes répliques qu’en réalisa Duchamp, mais également par les échos de Nauman, Koons, Gober ou Bidlo, les attaques de Pinoncelli, ou les bronzes polis de Levine. De ce point de vue, l’œuvre de Saâdane Afif constitue le parachèvement, voire la clôture, de ce processus en révélant l’ampleur du consensus narratif et de l’emprise de Fountain sur la doxa artistique.

      Enfin, Fountain est suspectée d’être l’appropriation d’une œuvre d’Elsa Freytag von Loringhoven par Duchamp, ce qui bouclerait la boucle de ce siècle d’appropriation par un geste encore plus violent : c’est au dernier qui s’en réclame qu’appartient finalement l’objet, sinon en droit, du moins en fait, rappelant ainsi combien la modernité s’est aussi construite sur l’accaparement économique, la conquête coloniale, l’appropriation culturelle, la ségrégation raciale et la domination sexiste. Par-delà l’ouverture des catégories artistiques incarnée par Fountain se trouve peut-être une contre-histoire de la contemporanéité qui rappelle que toute appropriation est aussi une expropriation.

      PROGRAMME :
      10h00 > Accueil des participants
      10h15 > Introduction de la journée par Bertrand Clavez
      10h30 > Laurence Corbel : Fountain en héritage
      11h15 > Jan Middelbos : Ready-Made, mais par qui ?
      12h00 > Discussion
      12h15 > Repas
      14h00 > Leszek Brogowski : Appropriation et répétition
      14h45 > Marc Décimo : Fontaine, n’est-ce pas encore un coup de Rrose Sélavy, ça ?!?
      15h30 > Discussion
      16h00 > Pause
      16h15 > Saâdane Afif : Intervention
      16h45 > Table ronde des participants et échanges avec le public
      17h30 > Fin de la journée d’études
      18h00 > Vernissage de l’exposition de Saâdane Afif au Cabinet du livre d’artiste (Bâtiment Érève) : « FONTAINES, ÉDITIONS, DISQUES & MULTIPLES

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Lancement d’édition : Bureau d’Investigation Photographique « Kyrielle »

    • Rencontre
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/kyrielle-1.jpeg
    • 14.09.17 → 14.09.17
      Rencontre
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Antoine Chaudet, Bruno Elisabeth, Richard Louvet, Damien Mousseau, Émilie Traverse, Mathieu Tremblin, Philémon Vanorlé.

      LES ÉDITIONS INCERTAIN SENS PRÉSENTENT :
      — BUREAU D’INVESTIGATION PHOTOGRAPHIQUE (B.I.P.) Kyrielle

      SOIRÉE DE LANCEMENT
      VENDREDI 15 SEPTEMBRE À 18H00
      CABINET DU LIVRE D’ARTISTE – CAMPUS VILLEJEAN
      En présence d’Antoine Chaudet, Bruno Elisabeth et Richard Louvet.
      BUREAU D’INVESTIGATION PHOTOGRAPHIQUE (B.I.P.) Kyrielle
      Antoine Chaudet, Bruno Elisabeth, Richard Louvet, Damien Mousseau,
      Émilie Traverse, Mathieu Tremblin, Philémon Vanorlé.
      Rennes, Éditions Incertain Sens / Bureau d’Investigation Photographique, 2017.
      Leporello, [72 pages et un feuillet volant], impression offset quadrichromie, 22 x 16 cm.
      Dépôt légal juin 2017, 300 exemplaires, ISBN 978-2-914291-79-8.
      15€
      .
      Le leporello Kyrielle vient clôturer 10 ans de travail mené, entre 2005 et 2015, par le Bureau d’Investigation Photographique (BIP).
      Le BIP est un collectif de sept photographes réunis par la volonté d’aller sur le terrain, et de proposer l’image là où elle fait œuvre de partage et d’expérience. Il développe des modes de diffusions alternatifs, notamment au travers d’expositions, de bulletins et autres projets éditoriaux alliant graphisme et photographie, conçus en partenariat avec des acteurs culturels, associatifs, institutionnels ou privés. Sa démarche mêle la rigueur documentaire aux libertés d’une photographie plasticienne et s’inscrit à rebours du sensationnalisme, en pointant le caractère à la fois trivial et furtif de certaines évolutions de notre société.
      Le corpus de photographies qui compose ce leporello es construit selon le principe du jeu des kyrielles. À partir d’un ordre déterminé grâce à un tirage aléatoire, un premier photographe fait le choix d’une image à laquelle le suivant répond par association d’idées, en fonction de sa propre subjectivité, et ainsi de suite.
      Ce principe a été initié à l’occasion d’une carte blanche présentée à la Bodega lors du Festival de photographie de Phnom Penh sur invitation de l’agence Melon Rouge en 2009, puis lors d’une soirée de projection « Antennes » dans le cadre du Off des Rencontres d’Arles en 2010. C’est finalement lors d’une résidence aux Verrières – Résidences ateliers de Pont-Aven en 2011 que ce corpus fut établi. Cette résidence donna ainsi lieu à une forme singulière d’atelier d’écriture photographique collective, dont ce livre, sorte d’exposition de poche, restitue la substance.
      Au-delà de cette édition, Kyrielle constitue aussi une banque d’images plus vaste consultable en ligne : www.bipkyrielle.com
    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Salon « Wiels Art Book Fair » 2017

    • Salon
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/WIELS-Art-Book-Fair-2017-.jpg
    • 08.09.17 → 10.09.17
      Salon
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • WIELS présente la 3ème édition de la WIELS Art Book Fair, réunissant quelque 50 artistes, éditeurs et collectionneurs autour d’ouvrages d’art, livres de photos, éditions d’artistes, catalogues, périodiques et autres publications artistiques. Au programme de ce week-end : présentations, conférences, workshops…

      WIELS Art Book Fair 2017 BRUXELLES
      Opening: vendredi 08.09.2017, 18:00-21:00
      Open: samedi 09 & dimanche 10.09.2015, 11:00-18:00

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Salon Miss Read 2017

    • Salon
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/KH-MR17-web-400px.jpg
    • 14.07.17 → 16.07.17
      Salon
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • MISS READ: Berlin Art Book Festival 2017
      July 14th – 16th, 2017

      at Haus der Kulturen der Welt
      John-Foster-Dulles-Allee 10
      10557 Berlin
      FREE ENTRY

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Bureau d’Investigation Photographique, Kyrielle

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/cover-kyrielle.jpg
    • 11.07.17 → 16.09.17
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Antoine Chaudet, Bruno Elisabeth, Richard Louvet, Damien Mousseau, Émilie Traverse, Mathieu Tremblin, Philémon Vanorlé.

      Kyrielle
      Bureau d’Investigation Photographique (B.I.P.)
      Antoine Chaudet, Bruno Elisabeth, Richard Louvet, Damien Mousseau,
      Émilie Traverse, Mathieu Tremblin, Philémon Vanorlé.

      Rennes, Éditions Incertain Sens / Bureau d’Investigation Photographique, 2017.
      Leporello, [72 pages et un feuillet volant], impression offset quadrichromie, 22 x 16 cm.
      Dépôt légal juin 2017, 300 exemplaires, isbn 978-2-914291-79-8, 15€.

      Le leporello Kyrielle vient clôturer 10 ans de travail mené, entre 2005 et 2015, par le Bureau d’Investigation Photographique (BIP).
      Le BIP est un collectif de sept photographes réunis par la volonté d’aller sur le terrain, et de proposer l’image là où elle fait œuvre de partage et d’expérience. Il développe des modes de diffusions alternatifs, notamment au travers d’expositions, de bulletins et autres projets éditoriaux alliant graphisme et photographie, conçus en partenariat avec des acteurs culturels, associatifs, institutionnels ou privés. Sa démarche mêle la rigueur documentaire aux libertés d’une photographie plasticienne et s’inscrit à rebours du sensationnalisme, en pointant le caractère à la fois trivial et furtif de certaines évolutions de notre société.
      Le corpus de photographies qui compose ce leporello es construit selon le principe du jeu des kyrielles. À partir d’un ordre déterminé grâce à un tirage aléatoire, un premier photographe fait le choix d’une image à laquelle le suivant répond par association d’idées, en fonction de sa propre subjectivité, et ainsi de suite.
      Ce principe a été initié à l’occasion d’une carte blanche présentée à la Bodega lors du Festival de photographie de Phnom Penh sur invitation de l’agence Melon Rouge en 2009, puis lors d’une soirée de projection « Antennes » dans le cadre du Off des Rencontres d’Arles en 2010. C’est finalement lors d’une résidence aux Verrières – Résidences ateliers de Pont-Aven en 2011 que ce corpus fut établi. Cette résidence donna ainsi lieu à une forme singulière d’atelier d’écriture photographique collective, dont ce livre, sorte d’exposition de poche, restitue la substance.

      Au-delà de cette édition, Kyrielle constitue aussi une banque d’images plus vaste consultable en ligne : www.bipkyrielle.com

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Salon MAD#3

    • Salon
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/Logo3D-MAD3-RVB.jpg
    • 26.05.17 → 28.05.17
      Salon
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Les Éditions Incertain Sens sont au Salon MAD#3, à la Maison Rouge à Paris, du 26 au 28 mai 2017.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Bibliothèque estudiantine #9

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/photo_etudiants9.jpeg
    • 04.05.17 → 18.05.17
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • « Bibliothèque estudiantine #9 »
      Exposition du 4 au 18 mai 2017
      Vernissage le jeudi 4 mai à 17h

      Pour la neuvième année consécutive, le CLA expose les travaux des étudiants de Licence 2 Arts Plastiques de l’université Rennes 2 réalisés dans le cadre de l’atelier « Pratique livres d’artistes » des groupes de Marie Boivent, Laurent Duthion, Yann Sérandour et Muriel Taragano. Pour la première année, cette exposition accueille également les travaux des étudiants du Pôle numérique des Beaux-arts de Paris – Workshop auto-édition / livres d’artistes. Cette collaboration avec une structure extérieure sera la première d’un cycle de confrontation des productions des étudiants :

      « Le Pôle numérique des Beaux-arts de Paris – Workshop auto-édition / livres d’artistes est un atelier d’exploration éditoriale, tant au niveau du contenu que du façonnage (reliure). Le livre est interrogé d’une manière très large : pour lui-même, et aux croisements des disciplines (numérique, nouveaux matériaux, inter-médias). Chaque étudiant construit son projet avec un apport de références singulières et une mise en œuvre s’ingéniant à trouver la forme juste. Au-delà, Il s’agit de penser une relation particulière à l’exposition, d’inscrire une pratique d’artiste par l’auto-édition, des démarches diverses jusqu’aux plus subversives. »

      Direction PN Beaux-Arts de Paris : Vincent Rioux
      Équipe Workshop auto-édition / livres d’artistes : Valérie Poifol et Veronika Doszla.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • « SANS NIVEAU NI MÈTRE » Collection 10 ans du « Journal du Cabinet du livre d’artiste »

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/boite_1g.jpg
    • 06.03.17 → 07.04.17
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • SANS NIVEAU NI MÈTRE Collection

      & Il Topo, André Balthazar, Alain Bernardini, Atelier de grève Rennais, Marie Boivent, Marie-Hélène Breuil, Denis Briand, Leszek Brogowski, Philippe Cazal, Bertrand Clavez, Jil Daniel, herman de vries, Bruno Di Rosa, Peter Downsbrough, Ernest T., Joseph Ernst, Ian Hamilton Finlay, Fred Forest, Brad Freeman, Fucking Good Art, Antonio Gallego, Nicolas Giraud, Noreen Graham, Ben Kinmont, Pascal Le Coq, Lefevre Jean Claude, Stéphane Le Mercier, Laurent Marissal, Roberto Martinez, Anne Mœglin-Delcroix, Jean-Claude Moineau, Maurizio Nannucci, Aurélie Noury, Benjamin Patterson, Alistair Peebles, Michael Phillips, Michalis Pichler, Benoît Police, Hubert Renard, Dieter Roth, Claude Rutault, Tom Sowden, Taroop & Glabel, Mathieu Tremblin, Christophe Viart, Bernard Villers, Jan Voss, Éric Watier.

      SANS NIVEAU NI MÈTRE Collection
      2007-2017
      À l’occasion des 10 ans d’existence du journal Sans niveau ni mètre, les Éditions Incertain Sens publient une boîte réunissant les 43 livraisons parues depuis 2007.
      Boîte tampographiée à chaud, contenant 43 livraisons du Journal du Cabinet du livre d’artiste (numéros 0 à 42),
      30,5 x 21,5 x 3,5 cm.
      300€

      De la gratuité au coût réel
      Dix ans de Sans niveau ni mètre. Journal du Cabinet du livre d’artiste

      Le n°0 de Sans niveau ni mètre est paru en 2007. Depuis cette date, il s’affiche comme un « gratuit gratuit », et ce pour souligner son modèle à la fois économique et artistique. Économique d’abord, car ce n’est pas une fausse gratuité qui se rémunère par d’autres biais, telle la publicité. Artistique surtout, car il s’agissait depuis le début — et ce principe sera maintenu tout au long de son existence —, de mettre en place une pratique imprimée de l’art entièrement accessible au public réel (et non à un spectateur virtuel, envisagé abstraitement par la théorie esthétique), notamment à celui qui fréquente le Cabinet du livre d’artiste, installé sur le campus Villejean de l’université Rennes 2. Il suffit de s’y rendre pour que le numéro en cours s’offre gratuitement à qui souhaite en prendre connaissance ou possession.

      Au printemps 2017, dix ans plus tard, le n°42 est publié, portant à 43 le nombre de livraisons du Journal, dont les versions numériques sont téléchargeables sur le site des Éditions Incertain Sens. Désormais, la collection complète des dix années peut être acquise au prix de 300€, les numéros courants restant gratuits, et les numéros publiés durant les trois années précédentes pouvant être acquis à l’unité au prix de 5€ l’exemplaire.

      Il ne s’agit pourtant pas de spéculer sur le prix du Journal. Même publié par un éditeur associatif, même diffusé gratuitement, le Journal a un coût. Il faut bien sûr l’imprimer, mais aussi concevoir, écrire, éditorialiser et mettre en page chaque numéro. Il y a aussi le coût de l’exposition au Cabinet du livre d’artiste, que le journal accompagne et qui en légitime l’existence. L’archivage, qui complète la vie du Journal, sous-entend un espace de stockage et un registre. Sur le plan financier, les Éditions Incertain Sens assument aussi un loyer et tout un ensemble de dépenses courantes. C’est pourquoi une partie de ce coût complet, correspondant à la place de Sans niveau ni mètre dans l’ensemble des activités des Éditions Incertain Sens et du Cabinet du livre d’artiste, calculée sur les dix ans de parution du journal, sera répercutée sur le prix de la collection complète du journal pour tous ceux qui voudraient l’acquérir après coup.

      Les exemplaires de Sans niveau ni mètre existent également au format A3, à un seul pli. Il est possible de les acquérir, uniquement sous la forme de collection complète, au prix double (passage du format A4 au format A3), soit 600€ (43 numéros non pliés, sous chemise).

      https://www.sites.univ-rennes2.fr/arts-pratiques-poetiques/incertain-sens/fiche_boite_snnm.htm

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Exposition « — NADA, NADA, ¬ NADA… »

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/ob_ab6f3a_nada-brecht-brecht-marissal-w.jpg
    • 02.03.17 → 27.04.17
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Laurent Marissal

      Laurent Marissal
      « — NADA, NADA, ¬ NADA… »
      Exposition du 2 mars au 27 avril 2017
      Vernissage le jeudi 2 mars à 18h, en présence de Laurent Marissal

       

       

      ¬ NADA, revue épisodique, dépeint les actions picturales, non visibles non cachées, réalisées par painterman alias Laurent Marissal en milieu hostile comme en Arcadie. Format tabloïd, imprimé à 70 exemplaires environ, ce journal est distribué de main en main, il est financé par la resquille et la reprise individuelle. Il peut aussi être échangé contre un café ou un billet pour le Manitoba.

       

       

      Pour cette exposition rétrospective, le CLA présentera l’ensemble des numéros parus à ce jour.
      Pour cette exposition reactive, une vitrine sera consacrée à l’action non alignée #04 ★ Go canny 1312 ★.
      Pour cette exposition prospective, un extrait de la gamme des numéros à venir occupera les murs.

       

       

      http://www.laurentmarissal.net/
      http://www.editions-clandestines-slnd.com/fr/

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Philippe Cazal, Retour en avant

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/REAcouv.jpg
    • 27.02.17 → 27.03.17
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Philippe Cazal, Retour en avant
      Rennes, Éditions Incertain Sens, 2017.
      [16 pages], pliées, photocopie noir & blanc, 21 x 14,8 cm.
      Dépôt légal mars 2017, tirage illimité, ISBN 978-2-914291-81-1, prix libre.
      Existe en version sous enveloppe imprimée.

       

      RETOUR EN AVANT, l’édition, est élaborée depuis les pièces éponymes de 1998 et 2004 :

      RETOUR EN AVANT (1998) 2004
      12 plaques d’aluminium, 90 x 90 x 3 cm / Peinture murale

      « Un choix de 20 slogans inscrits sur les murs de Paris pendant les événements de mai 1968, en France.
      Textes et couleurs se juxtaposent dans une composition formaliste. La découpe des textes ne donne pas une lecture immédiate. L’attention est d’abord captée par la forme comme image de la couleur et comme image du texte (le texte en image). ce qui fait image, c’est le langage de la forme. le contenu reste à déchiffrer, entre voir et lire. »

       

      Ici, la sélection est réduite à huit slogans :

      UN FLIC DORT EN CHACUN DE NOUS IL FAUT LE TUER
      NI DIEU NI MAÎTRE
      LE POUVOIR AUX TRAVAILLEURS
      CACHE-TOI OBJET
      SOYONS CRUELS
      JE NE SUIS AU SERVICE DE PERSONNE
      JOUISSEZ ICI ET MAINTENANT
      LA PAROLE EST À NOUS

      Les huit slogans sont imprimés recto verso sur quatre feuillets A4 enchâssés. Les lettres composant chacun de ces slogans sont distribuées à l’intérieur de carrés noirs de même format, placés à gauche, au centre ou à droite du feuillet, sans considération pour le rythme de lecture des mots qu’elles forment.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Stéphane Le Mercier, Quatre motifs pour coudières et genouillères

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/16684188_1410792465648258_3120548685255591859_n.jpg
    • 27.02.17 → 27.03.17
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Stéphane Le Mercier, Quatre motifs pour coudières et genouillères
      Rennes, Éditions Incertain Sens, 2017
      [8 pages], agrafées, offset trois couleurs, 16,5 x 11,5 cm.
      Dépôt légal mars 2017, 500 exemplaires, ISBN 978-2-914291-82-8, 5€.
      Publié avec le soutien de la Région Bretagne.

       

      « Désirant m’éloigner du contenu documentaire de mes précédents livres, formant une trilogie consacrée aux bibliothèques modestes (1), Quatre motifs pour coudières et genouillères est un livre de dessin.

      Le motif élu est issu d’un test d’évaluation cognitive, il est utilisé ici pour son évidence formelle, et quant au choix des couleurs, il découle d’un commentaire manuscrite de Guy Debord, désignant en marge d’un numéro de l’IS que j’ai eu la chance de consulter, une méthode possible concernant l’analyse de ses différentes articles.

      « Les mots soulignés de rouge…
      Les parties encadrées en bleu…
      Les filets en noir… »

      Assemblés, dessin et couleur forment donc une suite dynamique, à l’expressivité compréhensible par tous, une suite logique, un enchaînement renforcé par la légèreté du papier intérieur – légèreté qui n’est pas sans rappeler le papier utilisé comme patron en couture. En effet, le lecteur est invité s’il le désire, à décalquer les dits motifs pour décorer coudières et genouillères : des articulations supplémentaires en somme…

      Enfin, je peux ajouter que la fraîcheur des livres du poète et artiste Fluxus, Emmett Williams, sur lesquels je me penche à nouveau depuis quelques mois, a influencé ce projet. »

      Stéphane Le Mercier, mai 2016

      1. Lecture pour tous, Rennes, éd. Incertain Sens, 2009. Ulisses, Rennes, éd. Incertain Sens; Frac Bretagne, 2010. Bibliothèque Verte, Marseille, éd. Salon du Salon.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Atelier populaire : oui, atelier bourgeois : non!

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/IMG_2705.jpg
    • 01.12.16 → 16.02.17
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Exposition « Atelier populaire : oui, atelier bourgeois : non. » (commissariat : Jil Daniel)

       
      Si les années 1960 ont été riches en initiatives associant tentatives artistiques et pratiques révolutionnaires, le printemps 1968 n’est pas en reste et va voir émerger la forme particulière des ateliers populaires. Sur l’exemple de l’atelier populaire de « l’ex-école Beaux-arts de Paris » de nombreux ateliers de création et d’impression vont rapidement s’ouvrir et recouvrir les murs des grandes villes d’affiches politiques, énonçant ainsi une manière spécifique de penser l’art au sein de la société.

      À travers une sélection de documents et d’entretiens, le CLA propose de poser un regard sur la production et les pratiques de plusieurs ateliers plus ou moins formalisés à Rennes, Nantes et Paris. Ce faisant, il s’agira de comprendre ce qui a poussé certains à quitter leur travail, à déserter leur routine, à changer leur modes de création habituels, pour se mettre au service d’un atelier artistique collectif à visée révolutionnaire.

      « Atelier populaire : oui, atelier bourgeois : non. » est donc une exposition qui, à travers le cas spécifique des ateliers d’affiches de la « décennie 68 », veut requestionner le caractère politique des choix artistiques.

      Visuel : Affiche de l’atelier populaire de Marseille pour le comité d’action étudiants-travailleurs, réalisée entre l’été 1968 et l’automne 1969.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Salon « MAD#2 »

    • Salon
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/15_salonCNEAI_MAD_1_22_24mai_539_WEB.jpg
    • 29.09.16 → 02.10.16
      Salon
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Les Éditions Incertain Sens seront au salon « MAD » à la Maison rouge à Paris.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Philippe Cazal « Semaine fermée & quelques séquences en pause, figures d’un ensemble plus vaste »

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/5_01-01.jpg
    • 21.09.16 → 24.11.16
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Philippe Cazal
      « SEMAINE FERMÉE & QUELQUES SÉQUENCES EN PAUSE, FIGURES D’UN ENSEMBLE PLUS VASTE »
      Exposition du 21 septembre au 24 novembre 2016
      Vernissage le mercredi 21 septembre à 18h

      À l’occasion de la parution de SEMAINE FERMÉE (réédition du multiple de 1972), le CLA consacre une exposition monographique à Philippe Cazal, autour d’une sélection de travaux imprimés, livres, revue PUBLIC, tracts, éditions, multiples, cartes d’invitations, etc.

      « Philippe Cazal interroge la position de l’artiste dans le jeu des hiérarchies sociales. Il part le plus souvent de l’espace public, se saisit des formules médiatiques qui saturent notre quotidien et les fait passer par un système plastique rigoureux qui, en rendant leur lisibilité problématique, contribue à en interroger le sens. Son travail sur la sentence ou sur l’image – recyclée ou créée – induit des réflexions tantôt sérieusement fondamentales, tantôt empreintes d’ironie et de dérision. Les codes, savamment désarticulés, conduisent à leur propre sabordage ».
      Hubert Besacier

      À noter aussi, les actions réalisées au sein du groupe UNTEL (entre 1975 et 1980) ou encore les commandes publiques, dont deux exemples sont visibles à Rennes : l’un dans le Parking Hoche (1996), l’autre, sur et dans le bâtiment de la tour de contrôle de l’aéroport de Rennes Saint-Jacques (2005).
      L’artiste reviendra ainsi sur la commande publique qu’il a réalisée en 1996 dans le parking Hoche, lors d’une visite / conférence organisée sur place le 22.09.16.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Salon « Artists’ Print »

    • Conférence
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/artists_print_A5_2015_08-1-Recto.jpg
    • 10.09.16 → 12.09.16
      Conférence
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Les Éditions Incertain Sens seront au salon « Artists’ Print » au BRASS à Bruxelles.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Philippe Cazal, Semaine fermée

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/Cazal_sem.fermée.jpg
    • 01.09.16 → 30.09.16
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Philippe Cazal, Semaine fermée
      Rennes, Éditions Incertain Sens, 2016

      Reprint du multiple de 1972.
      Affiche, papier Arcoprint Edizioni 85g, composée en Europe corps 12, impression typographique recto noire, 42 x 29,7 cm.
      150 exemplaires + 12 exemplaires de tête, numérotés et signés sous enveloppe tamponnée.
      ISBN 978-2-914291-80-4

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2017
    • Leszek Brogowski, Éditer l’art : Le livre d’artiste et l’histoire du livre (2e édition revue et augmentée)

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/cover-brogowski.jpg
    • 01.09.16 → 22.02.17
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Leszek Brogowski, Éditer l’art : Le livre d’artiste et l’histoire du livre (2e édition revue et augmentée)

      « Le livre d’artiste est une des pratiques de l’art, mais une pratique qui le tire vers la culture du livre, dont il explore de nouvelles possibilités créatrices et dont il cherche à épouser les habitudes et défendre les valeurs. La présence du livre dans la vie quotidienne est pour l’art d’aujourd’hui un modèle inégalable, qui pourrait devenir son aspiration. Contrairement aux livres de bibliophilie ou aux livres de luxe qui imposent à la culture du livre – et surtout aux nombreuses bibliothèques – les pratiques du marché de l’art (tirage limité, techniques rares et matériaux précieux, prix exorbitants, difficulté d’accès), les livres d’artistes puisent plutôt leur inspiration dans la simplicité du livre comme objet d’usage et dans sa modestie comme instrument démocratique.

      L’auteur tente ici un double éclairage du phénomène que constitue depuis une cinquantaine d’années la pratique du livre d’artiste. D’une part, il la présente comme un modèle alternatif de l’art, tant pour la façon d’en faire que pour sa place dans la vie des individus et des sociétés. D’autre part, il observe comment le livre d’artiste redécouvre spontanément diverses potentialités, parfois oubliées, de l’histoire du livre et en réactualise quelques-unes dans des expériences inédites de l’art. »

      Cette réédition, considérablement augmentée, fait le point sur les activités des Éditions Incertain Sens et du Cabinet du livre d’artiste durant la période 2010-2016, et propose une réactualisation des problématiques qu’elles ont suscitées tant dans le domaine de l’art que de sa théorie.

      Professeur de philosophie de l’art, Leszek Brogowski dirige depuis 2000 le programme de recherche «Publications d’artistes et pratiques éditoriales» à l’université Rennes 2, dont il est aujourd’hui vice-président chargé de la recherche.

      Rennes, Éditions Incertain Sens, coll. « Grise » ; FRAC Bretagne, 2016.
      456 pages, dos carré cousu collé, impression quadrichromie, 22,5 x 18,5 cm.
      Édition revue et augmentée de l’ouvrage initialement paru aux Éditions de la Transparence en 2010.
      ISBN 978-2-914291-77-4
      Avec le soutien de la Région Bretagne.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Cédric Mazet Zaccardelli, Livre blanc : propédeutique

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/cover-mazet.jpg
    • 01.09.16 → 15.09.16
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Cédric Mazet Zaccardelli, Livre blanc : propédeutique

      « Livre blanc : propédeutique est un livre d’artiste comprenant du texte et cinquante-six photographies. Une première partie est composée d’un ensemble de cinquante-six doubles pages associant chacune une photographie et un titre/légende. Un tout hétérogène, tant plastique que sémantique, est formé par la liaison d’observations de différents champs. Les répétitions, contradictions ou retours qui résultent de leurs enchaînements se constituent comme autant d’occasions de vérifications ou de confirmations de nouvelles connaissances. Une seconde partie comporte un avant-propos à l’allure de manifeste, suivi d’un texte formé par la reprise de l’ensemble des titres/légendes. »

      Rennes, Éditions Incertain Sens ; Paris, La Verticale du temps, 2016.
      140 pages, dos carré cousu collé, offset quadrichromie, 22,4 x 16 cm.
      ISBN 978-2-914291-74-3
      Avec le soutien de la Région Bretagne et de la Ville de Rennes.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • MISS READ : Berlin Art Book Fair

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/missread2016.jpg
    • 10.06.16 → 12.06.16
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Les Éditions Incertain Sens seront à « Miss Read« , Art Book Fair de Berlin des 10 au 12 juin 2016

       

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Ben Kinmont Open By Chance & Appointment

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/Open-by-chance-cover-light2.jpg
    • 10.03.16 → 22.04.16
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Open by Chance & Appointment est la formule affichée depuis quelques années sur la vitrine de la librairie de Ben Kinmont, ouverte en 1998 et installée à partir de 2003 à Sébastopol en Californie. Pour l’artiste, cette activité commerciale s’inscrit dans un projet artistique intitulé « Sometimes a nicer sculpture is to be able to provide a living for your family » (Parfois, une sculpture est d’autant plus belle qu’elle permet à ta famille de subsister) :

      « J’ai commencé une activité commerciale d’antiquaire de livres anciens pour aider matériellement ma famille. L’œuvre n’est pas l’entreprise elle-même, mais sa contribution au coût de notre vie. Comme la librairie est spécialisée dans les livres sur l’alimentation et le vin avant 1840, elle offre aussi un plus large contexte dans lequel on peut considérer l’activité domestique comme signifiante. Jusqu’à présent, ça a été un succès. »

      Depuis la création de cette librairie dédiée aux ouvrages anciens consacrés à la gastronomie, l’œnologie, l’économie domestique, la santé ou les parfums, Ben kinmont a participé à de nombreux salons spécialisés (San Francisco, Los Angeles, New York, Paris, etc.) et publié un certain nombre de supports professionnels, du catalogue à l’affiche, inventoriant les livres proposés à la vente.

      Cet ouvrage propose un retour sur l’histoire de cette activité de libraire, inédite pour le plasticien qu’est Ben Kinmont mais profondément inscrite dans l’économie du livre à laquelle toute son œuvre est attachée. Revenant sur la genèse de la structure, les événements et publications qu’elle a suscité, Ben Kinmont y démontre aussi comment ce choix a contribué à son indépendance, en tant qu’artiste, vis-à-vis du circuit marchand de l’art.

      [32] pages, agrafées, impression typographique noir & blanc et numérique couleur, 20 x 12,5 cm, et une carte de visite (édition anglaise).
      Dépôt légal mars 2016, ISBN 978-2-914291-76-7, 500 exemplaires, 25€
      Coproduction : Antinomian Press, Galerie Air de Paris, CNEAI, Christophe Daviet-Thery, Printed Matter, Section 7 Books, Florence Loewy, JRP|Ringier, Art Metropole.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Ben Kinmont Open By Chance & Appointment

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/@sometimes1.jpg
    • 10.03.16 → 28.04.16
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Pour la première fois à Rennes, l’artiste américain, tour à tour plasticien, éditeur ou libraire, présentera une sélection de ses travaux imprimés qui explorent, à travers les notions d’échanges et de réseaux, les statuts de l’œuvre, de l’artiste, du public et des lieux possibles de l’art.

      L’exposition porte le nom de l’ouvrage publié à cette occasion : « Open by Chance & Appointment », formule affichée sur la vitrine de la librairie de l’artiste, en Californie. Chez Kinmont, cette activité commerciale s’inscrit dans un projet artistique intitulé « Sometimes a nicer sculpture is to be able to provide a living for your family » (Parfois, une sculpture est d’autant plus belle qu’elle permet à votre famille de subsister) : « J’ai commencé une activité commerciale d’antiquaire de livres anciens, écrit-il, pour aider matériellement ma famille. L’œuvre n’est pas l’entreprise elle-même, mais sa contribution au coût de notre vie. Comme la librairie est spécialisée dans les livres sur l’alimentation et le vin avant 1840, elle offre aussi un plus large contexte dans lequel on peut considérer l’activité domestique comme signifiante. Jusqu’à présent, ça a été un succès. »
      L’exposition présentera donc l’ensemble des publications relatives à ces activités de libraire (« Ben Kinmont Bookseller »), comprenant les quatorze catalogues qui s’y rapportent ou encore dix broadsides (ou placards) inventoriant les livres proposés à la vente.
      Sera également présenté l’Almanach des gourmands (1804) d’Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière, dont la gravure imprimée en frontispice du 4e volume (ci-dessus) a inspiré à Ben Kinmont la fabrication de l’étagère qui y est représentée (Grimod’s Meditations, a Shelf for Ben Kinmont Bookseller).
      La « littérature de rue » constituant un pan important de ses publications, les vingt-quatre « Catalytic texts » produits à ce jour seront aussi réunis, incluant la réactivation de l’action « I am for you », où les quatre tracts seront traduits en français pour l’occasion et distribués pendant le vernissage, sur le campus et dans la ville.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Une histoire du livre d’artiste australien

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/2_gg-section-artist-books-collectionlight.jpg
    • 10.12.15 → 03.03.16
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • MARINA ABRAMOVIC, IAN BURN, ROBERT COONEY, JAN DAVIS, DALE FRANKS, NOREEN GRAHAME, IAN HOWARD, ROBERT JACKS, MARIA KOZIC, PETER LYSSIOTIS, ROBERT MACPHERSON, JENNIFER MARSHALL, MILAN MILOJEVIC, MEL RAMSDEN, ROBERT ROONEY, MICHAEL PHILLIPS, KEN SEARLE, ALEX SELENITSCH, NOEL SHERIDAN, JUDY WATSON.

      Organisée en partenariat avec la grahame galleries + editions de Brisbane, cette exposition s’attache à examiner un genre peu étudié et peu représenté en Europe à travers une sélection d’ouvrages historiques et contemporains provenant d’Australie.

      FEATURING / MARINA ABRAMOVIC, IAN BURN, ROBERT COONEY, JAN DAVIS, DALE FRANKS, NOREEN GRAHAME, IAN HOWARD, ROBERT JACKS, MARIA KOZIC, PETER LYSSIOTIS,  ROBERT MACPHERSON, JENNIFER MARSHALL, MILAN MILOJEVIC, MEL RAMSDEN, ROBERT ROONEY, MICHAEL PHILLIPS, KEN SEARLE, ALEX SELENITSCH, NOEL SHERIDAN, JUDY WATSON.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2015
    • Parution / Anne Heyvaert : « Plis Pages »

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/plis8g.jpg
    • 10.12.15 → 14.12.15
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Plis Pages
      Anne Heyvaert

      [48 pages], dos carré cousu collé, offset noir & blanc, 26 x 17,5 cm.
      Dépôt légal décembre 2015, ISBN 978-2-914291-75-0, 600 exemplaires, 14€.
      Coédition : Sala de Arte Alfara (Oviedo), Grupo de investigacion dx5 / Université de Vigo.

      À la manière d’un flip book, Anne Heyvaert présente, sur chaque page de ce livre, le dessin d’un livre s’ouvrant progressivement, de la couverture à sa quatrième, trompe-l’œil d’un geste que le lecteur accomplit réellement en tournant les pages du livre qu’il tient entre ses mains.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Éric Watier, Plus c’est facile, plus c’est beau: prolégomènes à la plus belle exposition du monde

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/pprolegomenes11.jpg
    • 30.09.15 → 01.05.16
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Plus c’est facile, plus c’est beau : prolégomènes à la plus belle exposition du monde, Éric Watier

      [90 pages], dos carré collé, impression offset noir & blanc, 19 x 13,4 cm
      Dépôt légal octobre 2015, 1000 exemplaires, isbn 978-2-914291-71-2, 8€.
      Publié avec le soutien de la Ville de Rennes.

      Plus c’est facile, plus c’est beau : prolégomènes à la plus belle exposition du monde se présente sous la forme de 89 courtes propositions à raison d’une par page. Chacune est construite sur le même modèle : la description technique d’une œuvre célèbre d’art contemporain, suivie de l’affirmation de la facilité de reproduction du procédé. Par exemple : « Renverser une tasse d’eau de mer sur le plancher, c’est facile. Lawrence Weiner l’a fait et tout le monde peut le refaire. » En dressant un panorama neutre et objectif de dispositifs célèbres de la production artistique, Éric Watier désacralise la notion d’œuvre d’art et met à jour les notions de reprise et de citation, particulièrement  courantes dans l’art contemporain.

       »Plus c’est facile, plus c’est beau » est une phrase extraite d’une interview de Gil J Wolman menée par Michel Giroud et publiée dans le catalogue de l’exposition Hors limites (Centre Pompidou, 1994-1995). 

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2015
    • RE: Follow-ed (after Hokusai), curated by Michalis Pichler & Tom Sowden

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/Refollowed6.jpg
    • 28.09.15 → 03.12.15
      Exposition
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 6 Decades Books, Steen Bach Christensen, Victoria Bianchetti, Doro Boehme & Eric Baskauskas, Jeffrey Brouws, Corinne Carlson, Julie Caves, Cathy Davidson, Claudia de la Torre, Eric Doeringer, Sue Doggett, Jeff Eaton, Francis Elliott, Frank Eye, Joel Fisher, Stephen Fowler, Thomas Galler, Dejan Habicht, Karen Henderson & Marla Hlady, Mishka Henner, Taro Hirano, Hiroshige, Katsushika Hokusai, Sveinn Fannar Jóhannsson, Easley Stephen Jones, Hildegard Karnath, Sowon Kwon, Tanja Lazetic, Silvio Lorusso & Sebastian Schmieg, Helena Louro, Michael Maranda, Scott McCarney, John McDowall, Jean-Claude Moineau, Dan Monick, Jonathan Monk, Simon Morris, Bruce Nauman, Heidi Neilson, John O’Brian, Performance Re-enactment Society & Tom Sowden, Michalis Pichler, Tadej Pogacar, Susan Porteous, Henri Rivière, Allen Ruppersberg, Ed Ruscha, Joachim Schmid, Jean-Frédéric Schnyder, Ben Scragg, Yann Sérandour, Travis Shaffer, Matthew Sleeth, Tom Sowden, Derek Sullivan, Yoshikazu Suzuki, Eric Tabuchi, Kazuhide Takada, Elisabeth Tonnard, Louisa Van Leer, John Waters, Hermann Zschiegner, and many more. Edited and curated by Michalis Pichler and Tom Sowden

      Cette exposition présente la collection de Michalis Pichler et Tom Sowden consacrée aux appropriations et/ou hommages aux livres d’Ed Ruscha. Alimentée depuis plusieurs années, elle compte à ce jour près de 400 titres, toute époque et tout pays confondus, témoignant plus que jamais de l’inspiration suscitée par Ruscha au point de constituer un genre à part entière.

    • Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • 2016
    • Bernard Villers Les Éditions du Nouveau Remorqueur: catalogue raisonné

    • Publication
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/visuel_cg_villers1.jpg
    • 01.01.15 → 01.05.16
      Publication
      Cabinet du livre d’artiste / Éditions Incertain Sens
    • Collection Grise / Volume 3

      Les Éditions du Nouveau Remorqueur : catalogue raisonné

      Bernard Villers

      200 pages, dos carré cousu collé, couverture à un rabat, impression offset quadrichromie, 22,5 x 18,5 cm
      Dépôt légal janvier 2016, ISBN 978-2-914291-63-7, 27€.
      Préface : Leszek Brogowski / Notices : Aurélie Noury.
      Ouvrage publié avec le concours du Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Région Bretagne, de l’Université Rennes 2 et de la Ville de Rennes.

      Né en 1939, Bernard Villers vit et travaille à Bruxelles. Il se revendique peintre, mais une bonne part de sa pratique, y compris picturale, se développe sous diverses formes éditoriales : plus de cent cinquante livres, brochures, dépliants ou revues. Son œuvre avance notamment sous les enseignes de deux « maisons » d’édition successives : Le Remorqueur (1976-2003) et Le Nouveau Remorqueur (2003-2015). Après le catalogue raisonné de la première, Remorqueur éd., publié en 2003 par le Centre des livres d’artistes à Saint-Yrieix-la-Perche, les Éditions Incertain Sens offrent aux lecteurs le catalogue raisonné du Nouveau Remorqueur.
      D’apparence minimaliste (idées simples, formes élémentaires, réalisations modestes, allures sobres, etc.), l’œuvre de Bernard Villers est d’une grande complexité, cultivée et sensible. Cultivée, car travaillée de manière plus ou moins invisible par un dialogue avec le langage, la littérature, la philosophie… ; sensible, car cherchant ses inspirations dans divers aspects banals, marginaux ou imperceptibles des expériences quotidiennes.
      Autant ses premiers livres étaient davantage « picturaux » — parfois des livres-en-tant-qu’objets — autant ceux que publie Le Nouveau Remorqueur, plus « conceptuels » que les autres, tiennent compte du livre comme objet anthropologique : pages pliées comme support imprimé d’un texte et/ou de formes plastiques/typographiques, livres faciles à faire circuler dans l’espace social et accessibles à toutes les bourses. Il se reconnaît alors davantage dans l’idée générale du livre. Toujours est-il que si Bernard Villers se revendique peintre, tout en étant éditeur de ses livres, la « matière » de sa peinture s’étend bien au-delà des formes et des couleurs que le peintre manie traditionnellement, impliquant le papier (avec ses qualités sensibles), le pli (comme opération plastique), l’écriture (comme objet d’un jeu), la littérature (comme interlocuteur livresque), voire la philosophie (comme inspiration); et cette énumération n’est sans doute pas exhaustive.

      SOMMAIRE

      Préface /
      Leszek Brogowski, « Entre le pli et les étoiles. Le livre dans l’œuvre de Bernard Villers »

      Catalogue /

      Lire dire voir
      Mot tu
      Au pied de la lettre
      Now a Book
      Mirage
      La Couleur n’existe pas
      Une impression persistante
      Fluo
      Halo
      Iris
      À la mémoire d’un ange
      Bernard fait l’ange
      a…
      Ni rose, ni vert (Venise)
      Tryptique
      Berlin / Berlue*
      Abandonne
      Attend
      Continue
      Hahoh
      Va
      Écho
      Triage
      Image du « monde »
      Formats (in octavo)
      Si
      Un pli, un livre
      Tumulus, tumuli
      Perdre le nord
      Fiche, fichtre, foutre
      Allant et venant
      Mickey, talvez (mickey, peut-être)
      La Carte de Tendre
      Leporello
      Ose
      W
      À la mer – Aan zee
      Du rouge au vert
      Title Inside (Sauve garde)
      Écho (nouvelle version)
      Le Bel Horizon
      La Tendre Indifférence (du monde)
      Une pente douce suite
      Or – le pliage
      Heureux mélange
      Les Idées noires
      Remorqueur
      To Be Continued
      À suivre
      L’Ancolie
      Seize pages
      Cristal
      Un livre sur rien
      Ou bien… ou bien…
      Presse
      Lisible Visible
      Le Livre épuisé
      Who’s Afraid of Red, White and Blue
      Amnésia
      Le Patriote illustré
      Monte et /ou descend
      The White Cube
      Left Right
      K comme Kafka
      Lavoir

      Liste des publications antérieures
      Liste des expositions
      Bibliographie