• Artothèque de Vitré
    • 2017
    • Paul Pouvreau

    • Exposition
    • 24.06.17 → 30.09.17
      Exposition
      Artothèque de Vitré
    • Depuis plus de vingt ans, Paul Pouvreau nourrit notamment une double affection pour la photographie et pour les cartons d’emballage usagés au point de les combiner et d’en faire depuis plusieurs années le principal matériau de ses œuvres. De fait, il situe son œuvre à l’encontre de la tradition qui associe spontanément l’idée de beauté à celle de noblesse des matériaux

      La photographie, médium principal de son travail, tente selon lui « de porter une attention à ces petits riens dans lesquels se loge souvent presque tout ». Il s’intéresse aux formes variées des emballages et à leurs effigies, comme autant de signes visuels dialoguant avec notre espace quotidien. Ce recyclage visuel s’agence principalement par rapport à l’espace photographique où insidieusement, «les signes deviennent des choses tandis que les choses deviennent des signes». Les photographies s’apparentent ainsi à des constructions visuelles dont les formes et le sens s’appréhendent de façon plurielle et instable, comme autant de couches sensibles à la surface des choses.

      Ses œuvres (photographies, vidéos, installations) produites sur les sites du SMICTOM Sud-est 35 seront visibles dans la galerie de l’artothèque dans le réseau des déchèteries géré par le syndicat mixte pour la Collecte et le Traitement des Ordures Ménagères

    • Artothèque de Vitré
    • 2017
    • Interactions. Une autre approche de la collection

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/ARTO-carton-Interactions-1.jpg
    • 27.01.17 → 16.04.17
      Exposition
      Artothèque de Vitré
    • Artistes : Israel Ariño, Agnès Bonnot, Gilbert Garcin, Christian Milovanoff, Paul Pouvreau, Magdi Senadji, Malick Sidibé, Yves Trémorin, Michel Vanden Eeckhoudt. Artisans : La Forge du Bignon - Jean-François Rupin, L’atelier du feu secret- Claire Badier et Achille Josse, Un confident pour la marquise - Estelle Le Dorze et Nathalie Morel, Historia Collegium - Nicolas Kretzer, Loïc Drouyer, Séverine Deux, Karen Gastinel ainsi que Vincent Malassis.

      Artistes/Artisans. Cette exposition présente un regroupement de photographies de la collection de l’artothèque de Vitré et du Fonds départemental d’art contemporain d’Ille-et-Vilaine mis en relation avec des objets spécifiquement créés en écho à ces œuvres par des artisans d’art notamment de Vitré et de ses alentours.

      Qu’elles soient liées au portrait, au paysage, à l’histoire de l’art, méticuleusement cadrées, mises en scène ou prises sur le vif, les photographies soumises à l’interprétation des artisans ont préalablement été sélectionnées pour leur capacité à évoquer une matière, une forme, un objet. Marqueteur, ferronnier, joaillier, tapissier, bourrelier, styliste revisitent ces œuvres avec leur créativité, les spécificités de leur métier et leur savoir-faire complexe. Ce projet offre ainsi une lecture inédite des photographies par un choix qui ne privilégie pas un discours mais des productions dans lesquelles se révèle l’empreinte de la main : la trace de cet « organe de connaissance » dont l’historien de l’art Henri Focillon faisait l’éloge. Il a également pour objectif de donner une perception et une compréhension du travail de l’artiste et de l’artisan, de ce qui les sépare et de ce qui les lie historiquement et aujourd’hui.

      Conçue comme un parcours, l’exposition propose une approche nouvelle et sensible de la collection à travers une mise en lumière des métiers d’art.

      Commissariat : Isabelle Tessier, directrice de l’artothèque de Vitré

    • Artothèque de Vitré
    • 2016
    • Les Prairies

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/les-prairies.jpg
    • 08.10.16 → 23.10.16
      Exposition
      Artothèque de Vitré
    • Frédéric Dupont, Pierre-Yves Racine

      En 2012, Frédéric Dupont (plasticien-preneur de son) et Pierre-Yves Racine (photographe) ont entamé un travail sur les Prairies du Canal Saint-Martin à Rennes, quartier en mutation avant sa transformation en parc urbain.

      Par ce projet, ils questionnent leur pratique dans leur rapport à la production documentaire, la recherche artistique et l’action sociale. Quels rapports entretiennent les protocoles documentaires (typologie, classification, sérialité) et les protocoles artistiques (performance, installation, concept) ? Quel sens ce travail a-t-il pour les habitants ?

    • Artothèque de Vitré
    • 2016
    • Tom Arndt Home

    • Non classé
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/146150_bicentenial_fete_browerville_minnesota_1976.jpg
    • 30.01.16 → 10.04.16
      Non classé
      Artothèque de Vitré
    • Né à Minneapolis, Tom Arndt s’inscrit dans la grande tradition de la photographie documentaire américaine. Le style documentaire est né d’un désir de produire une œuvre à partir des principes mêmes du métier de photographe, principes étrangers à ceux des arts même d’avant-garde. Il repose sur les notions de séries, de commandes où l’agencement et la taxinomie se trouvent convertis en procédures artistiques. C’est cependant par un contexte social, politique et institutionnel que la photographie documentaire se constitue en véritable objet d’histoire comme le souligne Olivier Lugon dans son livre Le Style documentaire. D’August Sander à Walker Evans, 1920-1945 publié en 2001.

      Dans la galerie de l’artothèque, une quarantaine de photographies prises entre 1970 et 2013 à Chicago, New York, la Nouvelle Orléans, au Texas, dans l’Idaho, le New Jersey et plus particulièrement dans le Minnesota natal de Tom Arndt, rendent compte d’ambiances de la vie quotidienne à travers des rassemblements, des fêtes, des portraits, des paysages. De Minneapolis, l’artiste nous livre un véritablement album de famille : ses habitants, ses rues, ses vitrines, ses comptoirs de café, ses parcs, ses grands évènements populaires où le misérabilisme n’a pas sa place. Comme le souligne son ami et écrivain, Garrison Keillor, il photographie « l’ADN de la culture du Minnesota, c’est-à-dire les pauvres et les exclus ».

      Très attaché à l’argentique, Tom Arndt présente des tirages d’une exceptionnelle beauté. Amoureux des papiers photographiques, il ne peut concevoir une journée sans passer plusieurs heures dans son laboratoire. Ses photographies sont présentes dans de nombreuses collections des musées américains.

    • Artothèque de Vitré
    • 2015
    • Bernard Lallemand, Salto arrière

    • Exposition
    • http://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/B-LALLEMAND-EROS-II.jpg
    • 07.11.15 → 27.12.15
      Exposition
      Artothèque de Vitré
    • L’artothèque de Vitré invite Bernard Lallemand à présenter une exposition d’œuvres récentes composées de différents médiums (vidéo, photographie, sculpture) et regroupées sous le titre de Salto arrière. Derrière cet intitulé se cache l’inéluctable chute particulièrement visible dans ses photographies. Si l’on peut imager dans chaque saut périlleux, la montée et la rotation préalables aux prises de vue de Bernard Lallemand, celui-ci nous livre un corpus de réceptions malheureuses. Son propre corps mis à nu n’est qu’une représentation d’une succession de chutes répétées nous renvoyant à la mythologie grecque et à la tragique disparition d’Icare, fils de Dédale.