• Galerie Art & Essai
    • 2022
    • Mauvaise impression

    • Exposition
    • 29.04.22 → 10.06.22
      Exposition
      Galerie Art & Essai
    • Oeuvres du Frac Bretagne (Thomas HIRSCHHORN, Dieter ROTH, Gil J WOLMAN, Fluxus...), de la Fanzinothèque – Poitiers, du Fanzinarium – Paris, de Zines of the zone, du Studio Aartus, de l'Atelier Mcclane et les artistes Julie Hascoët et Samuel Etienne

       

      Commissariat : Alexandrine Bonoron

       

      Le mouvement punk a profondément marqué les milieux culturels : musique, mode, photographie, zines. Bien que les racines de la contestation remontent au Moyen Âge (si l’on en croit Greil Marcus), le punk est pour toujours associé à des images devenues malheureusement aujourd’hui des stéréotypes. Cependant, ces stéréotypes, notamment graphiques et thématiques, vont être repris par différents mouvements, en particulier féministes, qui vont leur donner un nouveau souffle. Aujourd’hui, il faut rendre justice au punk du vent de révolte qu’il a soufflé sur la création contemporaine. Qu’il s’agisse de photographie, d’installation, ou d’édition, la création comtemporaine doit au punk une certaine esthétique de la marge.
      Marge en tant que thèmes : friches industrielles, concerts illégaux, affichage féministe sauvage… Marge en tant que médium : micro-édition, photocopie, sérigraphie, peinture sur journaux…
      Marge en tant que graphisme : déchirures, encrage aléatoire, écriture manuscrite parfois illisible, collage…
      Cette exposition s’attache donc à replacer le punk dans son contexte, par des oeuvres d’art, des créations inédites et des zines : ce qu’il doit à l’art des années 1960 à 1990, ce qu’il a généré dans les années 1970-1980, et ce qu’il a semé dans l’art contemporain.

      Une MAUVAISE IMPRESSION, qui dure encore.

    • Galerie Art & Essai
    • 2022
    • Bertille Bak – Le mouton est dans le salon

    • Exposition
    • 11.03.22 → 15.04.22
      Exposition
      Galerie Art & Essai
    • La promotion du master 2 Métiers et Arts de l’Exposition de l’université Rennes 2 a le plaisir de vous présenter l’exposition « Le mouton est dans le salon » dédiée à l’artiste Bertille Bak. Elle se tiendra du 11 mars au 15 avril 2022 à la Galerie Art & Essai, située sur le campus Villejean. Pensée en dialogue avec l’exposition « Dark-en-ciel » présentée à La Criée centre d’art contemporain du 22 janvier au 24 avril, l’exposition poursuit l’exploration du monde irréel et fantasmé de l’imaginaire enfantin, que le travail de Bertille Bak confronte à la réalité de l’exploitation capitaliste.

       

      En évoquant la présence du Grand Méchant Loup, à la fois figure malveillante des fables et métaphore du pouvoir corrompu et cruel, l’exposition fait se côtoyer l’univers des chasseurs-débardeurs de la forêt alsacienne et celui des travailleuses marocaines dans les usines de décorticage de crevettes. Les œuvres de Bertille Bak qui y sont présentées oscillent entre le joyeux et le maléfique, l’heureux et le sordide, s’inspirant de la morale abrupte et souvent ambiguë des contes populaires. « La différence est que le Il était une fois se conjugue ici au présent et que les loups d’autrefois ont revêtu le costume trois pièces des oppresseurs modernes », explique l’artiste. En explorant les ressorts narratifs de la fable, l’exposition souligne ce que Bertille Bak conçoit comme un recours à l’artifice dissimulant une réalité tragique et contemporaine, un conte social déchu. Arpentant un espace sombre et menaçant, le·la visiteur·euse est emporté·e dans un parcours jouant sur l’indistinction entre prédateur et proie, homme et bête, humain et monstre. La figure du Grand Méchant Loup glisse alors vers celle d’un être hybride énigmatique et ambivalent, directement issu d’un rêve merveilleux et effrayant.

       

       

      Biographie

      Bertille Bak est une artiste plasticienne et vidéaste française, née à Arras en 1983. Diplômée en 2007 de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, où elle a été formée dans l’atelier de Christian Boltanski, Bertille Bak se perfectionne ensuite au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains à Tourcoing jusqu’en 2008. Son travail explore les notions de communauté, d’exploitation et de résilience à l’heure de la globalisation, qu’elle interroge principalement par le biais de vidéos, mais aussi au moyen d’installations, d’objets, de dessins et d’archives. Lauréate du prestigieux prix Mario Merz en 2019, Bertille Bak réalise de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l’international. Ses œuvres sont présentes dans des collections publiques de grande ampleur (Centre National des Arts Plastiques, du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, de différents FRAC, du MAC VAL), et au sein de collections privées renommées (Collection Pinault, Fondations Neuflize et Louis Vuitton).

       

    • Galerie Art & Essai
    • 2022
    • Wang Bing à la trace

    • Exposition
    • 14.01.22 → 26.02.22
      Exposition
      Galerie Art & Essai
    • Wang Bing

      Wang Bing à la trace présente 5 oeuvres vidéo et une série photographique qui témoignent, tantôt dans une veine historique, tantôt dans une veine anthropologique, des conditions de vie et de travail de tout une frange délaissée de la population chinoise d’hier comme d’aujourd’hui.