• Galerie Albert Bourgeois
    • 2022
    • Les songes de la nuit influent sur le jour –
      Expo résidence d’Eunji Peignard Kim

    • Exposition
    • 06.04.22 → 05.06.22
      Exposition
      Galerie Albert Bourgeois
    • Dans nos mémoires collectives, nous pouvons constater fréquemment que des êtres imaginaires et des êtres réels partagent le même répertoire des êtres vivants. Dans l’encyclopédie “ d’Histoire naturelle” de Pline l’Ancien, l’éléphant combat le dragon, le phénix vit cinq cent neuf ans. La conquête du Nouveau Monde aura rempli les cabinets de curiosités amplifiant cet emmêlement. Les technologies nouvelles ouvrent l’accès aux mondes de l’infiniment petit, de l’infiniment profond, de l’infiniment loin. Les terriens continuent de rêver, Freud décode la pensée par la voie du rêve et les chamanes messagers interprètent les rêves et organisent les jours à venir.

      Comment nos connaissances peuvent-elles venir perturber la reconnaissance du monde. Notre certitude “d’avoir reconnu”, pourrait être à son tour remise à jour. C’est de ce perpétuel renouvellement de nos parcours collectifs que mes recherches reçoivent leurs substances, en espérant aussi, en devenir participante.

       

    • Galerie Albert Bourgeois
    • 2022
    • Drôle de bestiaire

    • Exposition
    • 21.01.22 → 20.03.22
      Exposition
      Galerie Albert Bourgeois
    • Edi Dubien, Gregory Forstner, Isabelle Lévénez, Françoise Pétrovitch, Lionel Sabatté, Barthélémy Toguo, Christelle Téa

      De la figure animale, l’histoire de l’art, qu’elle soit ancienne, moderne ou contemporaine, est riche de toutes sortes d’images. S’agissant de création contemporaine, on relève qu’elle est de plus en plus récurrente, appréhendée soit pour elle-même, soit dans une relation à l’humain, soit sur un mode plus symbolique. Sans se priver parfois d’une certaine dose d’humour tant l’animal et l’humain partagent toutes sortes de points communs. La sélection retenue vise à mettre en exergue la richesse tout à la fois plastique, matérielle et sensible de ce thème séculaire. Entre fable, métamorphose et caricature, un drôle de bestiaire !

      Philippe Piguet,

      commissaire de l’exposition