• Les 3 CHA
    • 2021
    • Cyrille André, Avenir

    • Exposition
    • https://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/yeux-du-ciel-détail-alu-2-NB.jpg
    • 17.07.21 → 19.09.21
      Exposition
      Les 3 CHA
    • Rêverie et gigantisme.

      Un monde XXL aux proportions démesurées offrant un univers chargé d’espoir pour un avenir doux, dans lequel l’Homme respecte le vivant et s’autorise à conserver en lui la joie et l’innocence de l’enfance.

      Cyrille André est un sculpteur vivant à Marseille. Son travail grand format propose de prendre part à ce qui l’intéresse : questionner l’Humain et ce qui reste de ses origines, de la part animale qui l’habite encore.

    • Les 3 CHA
    • 2021
    • Résidence artistique, Olivier Valla, Typha Latifolia

    • Résidence
    • https://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/VALLA_Olivier_Projet-ChateauGiron.jpg
    • 09.07.21 → 27.08.21
      Résidence
      Les 3 CHA
    • A la fin de l’été, l’étang de Châteaugiron se pare d’une œuvre cinétique pérenne, pensée pour (re)découvrir le château. De la création de Typha Latifolia à son installation les pieds dans l’eau, Olivier Valla vous fait vivre toutes les étapes durant sa résidence.

      En complément, des animations sont proposées tous les vendredis de l’été du 9 juillet au 27 août pour lier création contemporaine, patrimoine et nature. Cette programmation, appelée “Les vendredis au bord de l’eau”, propose divers événements : ateliers autour de l’environnement et des sens, des concerts, des balades… tout cela dans un cadre convivial et familial.

       

    • Les 3 CHA
    • 2021
    • Georges Dussaud, Œuvres de la collection du Frac Bretagne, Hors les murs

    • Exposition
    • https://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/2A21031.jpg
    • 26.06.21 → 29.08.21
      Exposition
      Les 3 CHA
    • Images et humanisme.

      Cette exposition photographique du Frac Bretagne autour de Georges Dussaud est présentée dans le donjon de Châteaugiron dans le cadre du projet Une traversée photographique en Bretagne. Georges Dussaud est castelgironnais et est aussi un citoyen du monde, qu’il parcourt à la rencontre des populations depuis le début des années 80. Du Portugal à la Grèce, de l’Irlande à l’Inde, ou sur le chemin des douaniers en Bretagne, ses pas le mènent à la découverte de territoires ruraux empreints de traditions ancestrales qu’il a à cœur de documenter.

      Photographe humaniste, reporter de la vie ordinaire, c’est par l’usage de photographies noir et blanc, souvent au format panoramique, qu’il fonde sa détermination à englober l’humanité dans son entier. Ses reportages donnent lieu à des séries d’images sur lesquelles sont imprimés le labeur et la solidarité, communs à ceux qui, façonnés par la nature, y puisent force et dignité.

      Représenté dans la collection du FRAC Bretagne depuis le début des années 80 par un ensemble de plusieurs séries, son travail a quelque chose d’universel et de sensible, prenant un sens poétique face à l’homme et sa condition.

      En partenariat avec le FRAC Bretagne (œuvres de sa collection) et les Petites Cités de Caractère® de Bretagne

    • Les 3 CHA
    • 2021
    • Eric Vassal, Dessus / Dessous

    • Exposition
    • https://www.artcontemporainbretagne.org/wp-content/uploads/20181024_153815_NB.jpg
    • 22.05.21 → 04.07.21
      Exposition
      Les 3 CHA
    • Rondeur et reflet

      Le nuage, réel symbole divin dans l’Histoire de l’art, est, de façon onirique et contemporaine, mis en forme dans Dessus / Dessous. L’installation sensorielle en trois dimensions que l’artiste propose est composée de mille ballons, invitant à se retrouver la tête dans les nuages et dans la voûte grâce à un miroir pouvant faire rougir la galerie des Glaces du Château de Versailles. Il s’agit de vivre une déambulation ludique, poétique et peut-être un peu déstabilisante dans cet univers cotonneux et doux. Prenez garde, le dessus se mêle littéralement au dessus.

      Eric Vassal est un artiste pluridisciplinaire puisque son travail s’est développé à travers un échange constant entre la sculpture, la peinture, l’estampe et la photographie. Il a d’abord été illustrateur pour des journaux prestigieux comme Le Monde ou Le Figaro avant de se lancer dans les arts visuels. Pour ses installations, il réfléchit bien sûr au lien que l’œuvre entretient avec l’espace, mais il prend également en compte le fait que ce dernier devienne collectif par la présence du public et de son parcours.