Saint-Jacut-de-la-Mer (22750)

Informations Pratiques

Les Ateliers du Plessix-Madeuc

Conférence

08.07.21 → 08.07.21
DIALOGUE entre Claude BRIAND-PICARD, artiste et Louis DOUCET, critique d’art.

  1. Claude Briand-Picard, ARA BLEU, 2020. Avertisseurs thermocollés, 210x170x15cm.
  2. Claude Briand-Picard, METEORITES, 2013. Sacs plastique thermocollés 280x220x40cm
  3. Claude Briand-Picard, TARTAN, 2015. Grilles avertisseur, 450×300 cm. (c)Olivier Caijo

Jeudi 8 juillet 2021 20h30
Abbaye de Saint-Jacut  
Entrée libre sur inscription sur le lien suivant

“La couleur et son rôle dans la peinture constituent, depuis des siècles, un enjeu de déchirements entre deux armées campant sur des positions antithétiques, un extrême étant défendu par Poussin, l’autre par Delacroix. Claude Briand-Picard renvoie ces deux points de vue dos à dos en ne faisant plus de l’acte de peindre, comme il l’a été pendant des siècles, une pratique de recouvrement d’une surface mais une démarche expérimentale de collecte et d’assemblage. Il renie ainsi, d’emblée, toute velléité d’identification. Il s’inscrit dans la démarche initiée par Duchamp, empruntant matériaux colorés et formes élémentaires au monde de la grande consommation ou à celui de l’industrie. Dans cette démarche, essentiellement ludique, qui enchaîne, non sans une certaine dose d’humour et d’ironie, appropriation, détournement puis réhabilitation – voire transfiguration – du banal, il définit un autre mode de relation du corps de l’artiste à l’œuvre en gestation. Il altère et redéfinit également, de façon tout aussi radicale, la relation du spectateur à l’œuvre, l’engageant dans une démarche inverse de celle de l’artiste : de la délectation visuelle à la prise de conscience de la banalité des matériaux constitutifs.”
Louis Doucet

Claude BRIAND-PICARD
Né en 1946, il vit et travaille à Paris et Saint-Armel (Morbihan).
Claude Briand-Picard se comporte comme un héritier des mouvements de l’abstraction américaine et européenne des années 70, notamment de Supports-Surfaces, un héritier qui en aurait soldé les aspects théorisants pour ne retenir et ne développer que deux de ses composantes essentielles : la relation du corps de l’artiste et du regardeur à la peinture, et la libération de la couleur et de la forme de leurs carcans traditionnels.

Louis DOUCET
Louis Doucet mène de front, depuis près de 50 ans, une activité de dirigeant de grandes entreprises du secteur privé, de collectionneur d’art contemporain, d’enseignant, d’écrivain, de commissaire d’expositions, de critique d’art, d’éditeur de livres d’art et de conseil auprès de plasticiens.

Galerie Rejane Louin
Cynorrhodon – FALDAC