Saint-Brieuc (22000)

Informations Pratiques

Galerie Raymond Hains

Conférence

15.01.19 → 15.01.19
Guillaume Pinard

« Rosso », Guillaume Pinard, 2017, pastel sec sur papier, 32 x 24 cm

Le blaireau de Meillac, Guillaume Pinard, 2018, pastels secs sur papier, 42 x 56 cm

Moustaches, Guillaume Pinard, 2018, acrylique sur toile, 30 x 30 cm

Voir avec la bouche, Guillaume Pinard, 2016, acrylique sur toile, 24 x 19 cm

Le jardin d’Edvard, Guillame Pinard, 2016, pastels secs sur papier, 77 x 70 cm

Guillaume Pinard, dessin mural au fusain, 610 x 1300 cm. Vue de l’exposition « Des inconnus dans la maison », Musée des Beaux-Arts de Rennes, 2013

Guillaume Pinard développe une œuvre polymorphe, où le dessin, la peinture et l’écriture ont une bonne part.
Artiste doté d’une palette graphique considérable, Guillaume Pinard scrute avec une douce ironie les occurrences et les significations cachées dans toutes les formes de discours, en cherchant à vicier les hiérarchies.

Depuis le personnage archétypal de « con-con » que l’on trouve dans ses premières expositions, jusqu’à ses œuvres récentes, son travail tient pour dénominateur commun une certaine simplicité formelle et la mise en présence de personnages énigmatiques.

Adepte des zones et des états transitoires, Guillaume Pinard reprend volontiers à son compte la phrase de Walter Benjamin dans Le livre des passages : « Les constructions de l’histoire sont comparables à des ordres militaires qui tourmentent et casernent la vraie vie. À l’inverse, l’anecdote est comme une révolte dans la rue. Elle nous rend les choses spatialement proches, elle les fait entrer dans notre vie (…) il faut conserver cette technique de la proximité pour toutes les époques de l’histoire, au niveau du calendrier. »

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

  • Conférence-sandwich mardi 15 janvier 2019 de 12:15 à 13:15
  • Guillaume Pinard est représenté par la gallerie Anne Barrault (Paris) http://www.galerieannebarrault.com/guillaume_pinard/image_fr.html
  • Vernissage le 25.01.19 à 18:30