Saint-Brieuc (22000)

Informations Pratiques

Galerie Raymond Hains

Non classé

18.05.21 → 15.10.21
Jason Glasser, Music For Evenings 

  1. Hand, 2021, acrylique sur toile, 81 X 100 cm
  2. Path, 2021, acrylique sur toile, 81 X 100 cm
  3. Watherfall, 2021, acrylique sur toile, 81 X 100 cm

Jason Glasser est un artiste protéiforme : plasticien et musicien, il prend plaisir à brouiller les pistes, transmettant une énergie pop à ses œuvres plastiques et intégrant des approches expérimentales à ses projets musicaux (chant, violoncelle, guitare…).
Ses œuvres s’inspirent de la culture pop américaine dans laquelle il a grandi : de la mythologie du Far Ouest en passant par les conquêtes esthétiques d’Andy Warhol, les aventures naïves de Phillip Guston ou les extravagances colorées de Ken Price.
Il produit des peintures sur pare-brise, sur tissus, sur filet ou sur toile ; des dessins fixes et animés ou des installations dont l’apparente simplicité lui permet d’orchestrer d’innombrables nuances poétiques entre abstraction et figuration.

Music For Evenings est le titre d’une récente série de peintures de Jason Glasser. Il évoque pour l’artiste l’ambiance contemplative de l’« heure dorée » où la couleur s’intensifie juste avant de se dissoudre dans la nuit.

Cette série de grandes toiles est le résultat d’expériences croisant la peinture à des techniques empruntées à la gravure, au collage et au cyanotype (l’ancêtre de la photographie, inventé au début du XIXe siècle).
Des silhouettes, des formes simples, des paysages apparaissent par un jeu de faibles contrastes sur des plages de couleurs très intenses et fluides.
Elles forment une série d’images qui semblent imprimées par le soleil et invitent l’imaginaire à compléter ce qui est parfois à peine révélé.

Jason Glasser tente ici d’incarner la nature transitoire de la vision dans le milieu statique de la peinture.

Deux œuvres vidéo de Jason Glasser sont présentées dans le salon de projection : “Anthem” (2021), est un prolongement animé des expériences menées pour la série Music For Evenings auquel se joint une composition musicale chantée par l’artiste. “Charms” (1996), est un extrait d’une de ses premières expériences vidéo, produite à l’époque de ses études à New-York, où l’intérêt pour les impressions solaires et les compositions “low fi*” apparaît déjà.
_
Né en 1968 dans le Connecticut (USA), Jason Glasser vit et travaille à Paris.
Il est diplômé du Hunter College (New-York).
Depuis la fin de ses études, son travail se nourri de collaborations dans le champ de l’art (Mains d’Oeuvres ; La Chapelle St-Jacques centre d’art de St-Gaudens ; Parker’s Box gallery New-York ; Superéditions Paris…), de la musique (groupes Clem Snide et Fruitkey ; collaborations avec Etienne de Crécy) et du design (scénographie du spectacle “Sur les Chemins de Patti Smith” ; design de textiles pour la créatrice Vanessa Seward).
_
* Lo-fi (abr. de low-fidelity, « de basse fidélité ») est une expression apparue à la fin des années 198O aux Etats Unis pour désigner certains groupes ou musiciens underground adoptant des méthodes d’enregistrement primitives pour produire un son « sale », volontairement opposé aux sonorités jugées aseptisées de certaines musiques populaires.

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

  • Affichage urbain
    12 → 19 mai, 26 mai → 2 juin, et 7 → 13 juillet
    Le confinement nous ayant durement privé d’accès aux lieux d’art, la ville de Saint-Brieuc a ménagé une respiration artistique au sein son réseau d’affichage urbain qui fait place à la reproduction d’une sélection de 6 peintures de Jason Glasser dans les 80 “sucettes” installées auprès des abribus et aux 4 coins de ses rues.
  • Rencontre et performance musicale
    de Jason Glasser
    Samedi 18 septembre 2021
    entrée libre, 17h30
  • Conférence en ligne de Jason Glasser
    https://www.facebook.com/galerieraymondhains.ecoledesbeauxarts.saintbrieuc