Saint-Brieuc (22000)

Informations Pratiques

Galerie Raymond Hains

Exposition

17.01.15 → 22.03.15
« L’élément du vide » Vincent Mauger

 

 

« L’élément du vide »

Vincent Mauger

Diplômé de l’école des Beaux-arts de Rennes, d’Angers et de Paris, cet artiste est présent dans de nombreuses collections publiques et privées et régulièrement sollicité pour des productions dans l’espace public. Une sculpture monumentale sur le toit des Champs Libres est d’ailleurs actuellement visible à Rennes et Vincent Mauger a réalisé le 1 % artistique de l’école des Beaux-arts de Saint-Brieuc.

Pour la première exposition de la galerie Raymond Hains, la Ville de Saint-Brieuc permet au public de découvrir les multiples facettes de ce travail et d’en montrer la monumentalité et la complexité.

A partir de modélisations informatiques, Vincent Mauger réalise des sculptures en matériaux plus ou moins modestes, des dessins et des vidéos qui se jouent des rapports d’échelle et de la question du motif. Chaque œuvre ou dessin produit une forme puissante et évocatrice, qui dépasse largement le modèle initial. Il conçoit de nombreuses expositions in situ : des installations monumentales qui visent à dévoiler ou à souligner les qualités physiques de l’espace environnant en le transformant.

La question du paysage construit, presque topographique, est aussi très présente dans son œuvre. La symbiose qui s’opère alors entre la dimension virtuelle, et donc infinie, du paysage et le caractère « rustique » de certains matériaux (cageots de pomme de terre, casiers à vin, polystyrène, contreplaqué, papier froissé …) engage le spectateur à l’expérience de la forme autant que de l’espace.

L’exposition « L’élément du vide » ambitionne de porter un regard nouveau sur le travail de Vincent Mauger en proposant au visiteur une sorte de parcours initiatique, une promenade sensible et intelligible au sein de son univers composé de productions in situ, mais aussi de dessins et de photographies. Au-delà de la question du format parfois impressionnant des sculptures et du caractère immersif des installations, « L’élément du vide» propose un accrochage dense de pièces –anciennes et nouvelles- qui rendent perceptible la trame conceptuelle et formelle qui les relie entre-elles.

Le vide est paradoxalement un des éléments majeurs constitutif des œuvres de l’artiste, le fil conducteur qui a donné son titre à l’exposition. Le vide comme matière lui permet de redéfinir la question du volume, de l’espace et parfois même du paysage. Ici, la trame, la ligne et l’horizon le disputent donc au creux, au trou, au jeu et même au chaos Sous des apparences décoratives, les formes se meuvent alors et oscillent dans des terrains moins neutres qu’il n’y paraît. L’onde liquide se fige dans le métal et pourtant continue de trembler, la sculpture est brûlée ou tronçonnée à la scie électrique, la géométrie euclidienne enfin, subit quelques offenses ….

Avec cette exposition, l’objectif est de proposer au public briochin et aux usagers de l’école, une vision renouvelée mais complète et pédagogique de son univers artistique et ainsi d’apporter un éclairage sur le 1 % artistique de l’école.